Dégustation Slow Food

Lundi 06 octobre, nous avons poursuivi le cycle de manifestations relatif au colloque « L’Homme pressé » avec une conférence Slow Food. Cette activité, financée par le FSDIE de l’université Bordeaux Montaigne, nous a permis d’inviter Paul Le Mens, ingénieur en science des aliments. Ce dernier nous a proposé une conférence ainsi qu’une dégustation autour du pain, ou plus exactement des pains.

Paul Le Mens a introduit son intervention en revenant sur les sens en action au cours d’une dégustation. Détaillant au fur et à mesure ce processus sensoriel, les participants ont pu apprécier, en faisant appel à leur imaginaire, chaque étape : du moment où l’on achète sa baguette chez le boulanger, alléché par l’odeur chaude du pain sortant du four, à celui où l’on coupe la croute dorée et craquante et enfin, à l’instant où l’on porte un morceau à la bouche. Paul Le Mens a su, grâce à de nombreuses métaphores et quelques traits d’humour, permettre à chacun d’en apprendre davantage sur les mécanismes physiologiques entrant en jeu dans la pratique de la dégustation et sur la manière d’apprécier le pain, cet « ami oublié ».

Image 1 Public &P.LeMensImage 2 Public &P.LeMens

S’en est suivie une dégustation où chacun a pu faire part de ses ressentis olfactifs et gustatifs selon les différents pains présentés : avec levure ou au levain, au petit épeautre, au seigle ou encore au blé. Qu’il nous rappelle le papier, le miel, les fruits secs voire la paille, une chose se confirme: le pain, cet aliment des plus courants, dispose d’un potentiel mémoriel fort allant pour certain s’apparenter à leur madeleine de Proust.

Une chose est sûre, pour saisir ses arômes, il faut avant tout, en plus de s’entraîner à l’exercice, savoir prendre le temps de déguster.

Image 3 Dégustation Public & P.LeMens

Nous remercions Paul Le Mens d’avoir participé à cet évènement et d’avoir su s’inscrire dans l’esprit « slow » des manifestations liées au colloque en proposant une conférence pleine d’intérêt et conviviale.

Café Géo : Le chercheur pressé

Venez discuter et réfléchir autour d’une espèce bien particulière d’homme pressé :
le chercheur.

Mathieu VAN CRIEKINGEN, membre de L’Atelier des Chercheurs (LAC) de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), viendra notamment  nous expliquer pourquoi, contre les incitations et pressions institutionnelles, il prône une désexcellence des universités.

Rendez-vous à 20h, à La soupe au caillou, le jeudi 9 octobre 2014.

Affiche Café Géo JG12