Atelier au Recyclorium

Samedi dernier, nous avons inauguré le cycle de manifestations sur l’homme pressé avec un atelier bricolage au Recyclorium, une recyclerie située à Ambarès-et-Lagrave, au nord-est de Bordeaux. Cette activité, financée par le FSDIE de l’université Bordeaux Montaigne, a été organisée en partenariat avec l’AEGB.

Après nous avoir gentiment accueillis avec une boisson chaude, Claire et Élodie, les fondatrices du Recyclorium, nous ont présenté les objectifs de leur association à l’aide de tableaux recyclés en supports de diaporamas très slow. Les transitions corporelles entre les slides furent particulièrement appréciées ! Contrairement à ce que certains étudiants de licence 1 ont cru, une recyclerie n’est pas une usine de recyclage (c’est peut-être pour cela que si peu ont fait le déplacement…). Il en existe de plusieurs sortes et le Recyclorium a choisi de se focaliser sur le réemploi (réutilisation directe des objets) ou le détournement (transformation des objets pour changer leur fonction). Derrière cela, il y a l’objectif a plus long terme de changer les modes de consommation pour les rendre plus durables et plus slow.

Ensuite, dans l’atelier de transformation, les sept samouraïs mercenaires volontaires que nous étions ont retapé, pimpé, réparé, décoré et détourné des chaises en fer forgé (devenues une banquette), une table basse très moustache trend, une chaise à bascule et surtout une méridienne en caisses de vin un peu trop éventée (du recyclage de recyclage donc).

L’atelier s’est terminé vers 19h. Les meubles seront exposés à la Maison des Suds et serviront de salon de bienvenue lors du colloque des JG12 les 9 et 10 octobre prochains. Nous remercions le Recyclorium pour son accueil chaleureux et espérons qu’il convaincra de plus en plus de monde de changer de mode de consommation et de participer au recyclage au-delà du simple tri !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *