Dégustation Slow Food

Lundi 06 octobre, nous avons poursuivi le cycle de manifestations relatif au colloque « L’Homme pressé » avec une conférence Slow Food. Cette activité, financée par le FSDIE de l’université Bordeaux Montaigne, nous a permis d’inviter Paul Le Mens, ingénieur en science des aliments. Ce dernier nous a proposé une conférence ainsi qu’une dégustation autour du pain, ou plus exactement des pains.

Paul Le Mens a introduit son intervention en revenant sur les sens en action au cours d’une dégustation. Détaillant au fur et à mesure ce processus sensoriel, les participants ont pu apprécier, en faisant appel à leur imaginaire, chaque étape : du moment où l’on achète sa baguette chez le boulanger, alléché par l’odeur chaude du pain sortant du four, à celui où l’on coupe la croute dorée et craquante et enfin, à l’instant où l’on porte un morceau à la bouche. Paul Le Mens a su, grâce à de nombreuses métaphores et quelques traits d’humour, permettre à chacun d’en apprendre davantage sur les mécanismes physiologiques entrant en jeu dans la pratique de la dégustation et sur la manière d’apprécier le pain, cet « ami oublié ».

Image 1 Public &P.LeMensImage 2 Public &P.LeMens

S’en est suivie une dégustation où chacun a pu faire part de ses ressentis olfactifs et gustatifs selon les différents pains présentés : avec levure ou au levain, au petit épeautre, au seigle ou encore au blé. Qu’il nous rappelle le papier, le miel, les fruits secs voire la paille, une chose se confirme: le pain, cet aliment des plus courants, dispose d’un potentiel mémoriel fort allant pour certain s’apparenter à leur madeleine de Proust.

Une chose est sûre, pour saisir ses arômes, il faut avant tout, en plus de s’entraîner à l’exercice, savoir prendre le temps de déguster.

Image 3 Dégustation Public & P.LeMens

Nous remercions Paul Le Mens d’avoir participé à cet évènement et d’avoir su s’inscrire dans l’esprit « slow » des manifestations liées au colloque en proposant une conférence pleine d’intérêt et conviviale.

Café Géo : Le chercheur pressé

Venez discuter et réfléchir autour d’une espèce bien particulière d’homme pressé :
le chercheur.

Mathieu VAN CRIEKINGEN, membre de L’Atelier des Chercheurs (LAC) de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), viendra notamment  nous expliquer pourquoi, contre les incitations et pressions institutionnelles, il prône une désexcellence des universités.

Rendez-vous à 20h, à La soupe au caillou, le jeudi 9 octobre 2014.

Affiche Café Géo JG12

Dégustation Slow Food – Colloque « L’Homme pressé »

Image

Affiche Slow FoodA l’occasion de son douzième colloque, intitulé « L’Homme pressé: impacts et paradoxes socio-spatiaux », l’association Doc’Géo propose une conférence ainsi qu’une dégustation sur la thématique du Slow Food.

Initiation au savoir de la dégustation animée par Paul Le Mens, ingénieur en science des aliments. Un temps pour ravir vos sens tout en enrichissant vos connaissances sur l’art et la manière d‘expérimenter
le mouvement Slow Food.

Pour en savoir plus :
Slow Food France
Slow Food Bordeaux

 

L’Homme pressé : Impacts et paradoxes socio-spatiaux – Colloque et événements

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

A l’occasion de son 12ème colloque, l’association Doc’Géo organise un ensemble d’évènements en relation avec le thème principal : « L’Homme pressé : Impacts et paradoxes socio-spatiaux ». En voici le récapitulatif ainsi que l’affiche principale du colloque.

Siestes musicales

Image

Affiche Siestes Musicales

Affiche Siestes Musicales

Venez participer les
23 septembre, 07 octobre, 06 novembre et 11 décembre,
aux siestes musicales proposées par Doc’Géo
à l’occasion de son colloque
« L’Homme pressé : Impacts et paradoxes socio-spatiaux ».

Rendez-vous à la Maison des Etudiants,
à l’Université Bordeaux Montaigne,

à partir de 12h30.

 

Programme du douzième colloque Doc’Géo

L’homme pressé : impacts et paradoxes socio-spatiaux

Voici le programme du douzième colloque de Doc’Géo, que vous pourrez retrouver également en cliquant sur le lien suivant : http://calenda.org/297134

Présentation

Les 9 et 10 octobre 2014, Doc’Géo, association bordelaise des doctorants et masters en sciences de l’espace et du territoire, organise son douzième colloque en partenariat avec l’UMR 5185 ADESS (CNRS), le Département de géographie de l’université Bordeaux Montaigne et l’Université Bordeaux Montaigne. Ces journées de recherche, ouvertes en priorité aux masters, doctorants et jeunes docteurs de toutes disciplines, sont l’occasion de discuter autour d’un thème original entre jeunes chercheurs. Cette édition portera son attention sur le couple conceptuel rapidité / lenteur.  Sandra Mallet (Maître de conférences Géographe-Urbaniste,Université de Reims Champagne Ardenne) en sera l’invitée. Le colloque sera composé de trois ateliers :

  • Rien ne sert de rouler, il faut partir à pied ?
  • Le temps comme ressource stratégique. Entre projets et politiques ;
  • Objets numériques : vecteurs d’accélération ?

Programme

Jeudi 9 octobre

13h30 – Accueil des participants

  • 14h00 – Discours d’ouverture Pierre-Amiel GIRAUD (Président de Doc’Géo, Doctorant en géographie, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne)
  • 14h15 – L’expérience du temps Marie CROSNIER (doctorante en urbanisme, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne)

14h20 – Invitée: réflexion autour de la vitesse et des temporalités dans la recherche Sandra MALLET (maître de conférences en urbanisme, Institut d’Aménagement des Territoires, d’Environnement et d’Urbanisme de l’Université de Reims (IATEUR), Université de Reims Champagne-Ardenne) 15h00 – Introduction

  • Mireille DIESTCHY (doctorante en sociologie, UMR 5141 LTCI, Télécom ParisTech) Le slow en actes : critiques, tensions et résistances.

15h40 – Pause

16h00 – Atelier : rien ne sert de rouler, il faut partir à pied ?

Animateur : André-Frédéric HOYAUX (maître de conférences en géographie, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne)

  • (16h00) Étienne FAUGIER (post-doctorant en histoire, Institut d’histoire, Université de Neuchâtel) La vitesse n’est que lenteur : l’exemple de l’automobilisme.
  • (16h30) Elena PENNEC (doctorante en sociologie, UMR 7324 CITERES, Université François Rabelais de Tours) L’articulation des temporalités aux rythmes constatés : l’exemple de la pratique de la marche lors des déplacements domicile-travail.

17h00 – Discussions

Vendredi 10 octobre

09h00 – Accueil des participants

09h30 – Atelier : le temps comme ressource stratégique. Entre projets et politiques

Animateur : Maurice GOZE (professeur des universités en aménagement de l’espace et urbanisme, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne)

  • (09h30) Jean GROSBELLET (doctorant en aménagement de l’espace et urbanisme, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne) Vers la « ville citron », reflet d’un urbanisme pressé.
  • (10h00) Gabriel GONZALEZ (doctorant en architecture et sciences de la ville, LaSUR, École Polytechnique Fédérale de Lausanne) L’attente : Levier d’action ou otage du paradoxe des valeurs socio-spatiales.

10h30 – Pause

  • (11h00) Déborah CORRÈGES (docteure en anthropologie sociale et culturelle, UMR 8171 – IMAF, EHESS) Les temps du politique au prisme de la mondialisation : le rythme de Madagascar en réponse à la cadence imposée des bailleurs de fonds mondiaux.
  • (11h30) Chris BEYER (doctorant en géographie, EA 2252 RURALITES, Université de Poitiers) Les politiques temporelles : réponses au délitement des rythmes sociaux ?

12h00 – Discussions 12h30 – Repas

14h00 – Atelier : objets numériques : vecteurs d’accélération ?

Animateur : Marina DUFÉAL (maître de conférences en géographie, UMR 5185 ADESS, Université Bordeaux Montaigne)

  • (14h00) Bouchra DAOUDI (doctorante en sciences politiques, UMR 5194 PACTE, Sciences Po Grenoble, Université Grenoble Alpes) De l’urne traditionnelle à l’urne électronique : ce que les machines à voter font de l’espace temporel électoral.
  • (14h30) Denis TRAUCHESSEC (doctorant en géographie, UMR 6590 ESO, Université d’Angers) « Tu bouges ou tu reçois ? » Sur l’efficacité des applications de rencontre entre hommes comme outil de la mobilité.
  • (15h00) Pauline GAUDIN (doctorante en arts, EA 3204ACCRA, Université de Strasbourg) Mobilité : l’artiste qui voyage et expérimente le réel.

15h30 – Discussions 16h00 – Pause 16h30 – Annonce des lauréats du concours photo

  • 16h45 – Conclusion du colloque par l’invitée, Sandra MALLET